Spread the love

Ce guide couvre les compétences fondamentales et les techniques de base pour forger l’acier. Avant de commencer, apprenez ces 16 techniques essentielles de forgeage utilisées pour réaliser des projets de forgeage de niveau débutant à avancé.

5 techniques de forgeage dans la forge

Les techniques de forgeage suivantes sont essentielles pour toute forge. En fonction du projet, vous utiliserez probablement chacune de ces techniques de base pour forger. Pour toutes vos fournitures, rendez-vous sur www.123forge.fr.

Dessinez

L’étirage est une technique essentielle dans le forgeage et est utilisé pour rendre votre métal plus long et plus fin. Vous utiliserez vos pinces pour maintenir votre pièce sur l’enclume et marteler des deux côtés pour allonger la longueur.

Cintrage

Pour faire un pli ou une courbe dans le métal, il faut le chauffer et le tenir au-dessus de la corne de le craft enclume et le frapper avec un marteau pour faire la courbe désirée. Vous pouvez stratégiquement chauffer des parties de votre métal dans la forge avant de le plier, plutôt que de chauffer la pièce entière. Vous pouvez également plier les métaux en les réchauffant et en inversant les étapes.

Poinçonnage

Le poinçonnage utilise un outil de poinçonnage pour faire des trous dans le métal chaud. Commencez par chauffer le métal, décidez de l’endroit où vous voulez faire un trou et frappez doucement l’endroit voulu avec votre outil de perforation jusqu’à ce que vous sentiez une résistance de l’enclume. Veillez à ne pas frapper trop fort afin de ne pas endommager la surface de votre enclume.

Serrage

L’étirement est le contraire de la traction, et est utilisé pour rendre votre métal plus épais, plus court et plus étroit. Cette technique requiert un peu plus de compétences techniques que de nombreuses autres techniques de forgeage. Ce procédé peut être difficile à maîtriser et est utilisé dans les étapes plus avancées du forgeage. Vous pouvez chauffer dans la forge la partie spécifique du métal que vous voulez façonner, plutôt que de chauffer la pièce entière dans la forge.

Réduit

Le sertissage est le processus de compression du métal entre la tête plate de votre marteau et la surface plate de l’enclume. Cette méthode fonctionne mieux lorsque la largeur de l’enclume et la tête plate du marteau sont de la même largeur que l’objet.

3 techniques de traitement de l’eau lors du forgeage
Pendant le forgeage, les forgerons utilisent des techniques de traitement de l’eau pour rendre le matériau plus solide et plus facile à travailler. Le recuit, la trempe et le revenu sont trois techniques essentielles de traitement de l’eau utilisées dans le forgeage.

Recuit

Le recuit rend le matériau à forger plus facile à travailler. Il rend le métal plus mou, ce qui le rend plus facile à plier et à façonner. Le recuit protège également le matériau contre les fissures et les cassures. Pour recuire un matériau, il faut l’amener à la chaleur dans la forge et le refroidir très lentement en le plaçant dans du sable ou de la vermiculite. C’est particulièrement important lorsque l’on travaille avec des matériaux recyclés. Le recuit élimine les impuretés dans le grain, augmente la résistance du matériau et réduit sa dureté.

Harden

La trempe est le processus de chauffage contrôlé et de refroidissement contrôlé du matériau pour augmenter sa résistance. Le métal est porté à sa température maximale et refroidi rapidement en le trempant dans un liquide – généralement de l’eau, de l’eau salée ou de l’huile. L’eau est l’agent de décongélation le plus rapide, tandis que l’huile et le sel peuvent être ajoutés pour ralentir le processus de refroidissement. Cela évite que les matériaux ne deviennent fragiles.

Trempe

Après la trempe, le métal forgé est trempé pour augmenter la ténacité et réduire l’excès de dureté. Pour le revenu, le métal est chauffé et refroidi à température ambiante pour réduire la fragilité et augmenter la résistance.

Ces techniques de forgeage s’articulent autour de quatre grandes étapes du processus de forgeage : le chauffage, le maintien, le battage et le formage. De la découpe du métal à son assemblage, ces techniques de forgeage vous permettent de créer des projets de forgeage illimités.

Frapper

Le processus de forgeage exige de frapper avec précision le métal avec un marteau contre une enclume, avec la bonne force et aux bons endroits. Les différentes techniques nécessitent une force et des schémas de frappe différents. Il peut s’agir d’une série de coups durs, de coups doux ou d’une combinaison des deux, selon le processus en question.

Trempe

La trempe est le processus qui consiste à placer le métal chauffé directement dans un liquide pour refroidir rapidement la pièce et finalement renforcer le matériau. Le liquide peut être de l’eau, de l’eau salée ou de l’huile. Il peut être utilisé pour isoler un côté d’une pièce pour ne travailler que l’autre côté. Il est également utilisé pour durcir le métal en réduisant la fragilité et les contraintes internes. Il est préférable de plonger le matériau chaud directement dans le liquide pour éviter toute déformation.

Written by 

Leave a Reply

Your email address will not be published.